HMS Kennet (1903)

HMS Kennet (1903)


We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

HMS Kennet (1903)

HMS Kennet (1903) était un destroyer de classe River qui se trouvait sur la station chinoise au début de la guerre en 1914, mais qui s'est déplacé vers la Méditerranée à la fin de l'année. Elle participa à la campagne de Gallipoli et passa le reste de la guerre en Méditerranée.

Les bateaux originaux de la classe River portaient leurs canons de 6 livres à l'avant sur des flotteurs de chaque côté du gaillard d'avant, mais cela les rendait trop bas et plutôt humides dans certaines circonstances. À partir du lot 1902/3, les canons avancés ont donc été déplacés vers une position plus élevée à côté du canon de 12 pdr.

Les Kennet était l'un des deux bateaux commandés à Thornycroft dans le lot 1902/3. Les deux avaient deux entonnoirs. Leur forme de coque était basée sur celle de CT 98, mais agrandi et avec une poupe modifiée.

Les Kennet a été lancé le vendredi 4 décembre 1903 à Chiswick.

Le Naval Annual de Brassey de 1905 a publié les résultats de ses essais. Lors de son essai de vitesse de quatre heures, elle a atteint une moyenne de 25,66 nœuds à 7 445 chevaux. Lors de son essai de consommation de charbon de quatre heures, il a atteint une moyenne de 25,99 nœuds à 7 543 hp et a utilisé 2,39 lb de charbon par hp et par heure.

En 1912, le Naval Annual de Brassey l'a répertoriée comme étant armée de quatre canons de 12 livres, après que les canons de 6 livres aient été remplacés de l'autre côté de la classe River car ils n'étaient plus considérés comme efficaces.

Carrière d'avant-guerre

En 1905-1906 le Kennet était l'un des trois destroyers de classe River de la 3e division, faisant partie de la Channel Fleet, la principale force de cuirassés à l'époque.

En août 1905, le Kennet faisait partie de la grande flotte britannique qui s'est réunie pour rencontrer la flotte française à Portsmouth, lors de la première visite navale française à grande échelle dans un port britannique depuis de nombreuses années.

En juillet 1906, le Kennet a participé aux tentatives infructueuses de sauver le cuirassé Montagu, qui s'était échoué sur Lundy. Son rôle principal était de transporter des messages entre Lundy et Ilfracombe, mais elle était également utilisée pour transporter certaines des fournitures nécessaires à l'opération.

En avril 1907, il avait été équipé d'un poste sans fil capable d'envoyer et de recevoir des messages jusqu'à 125 milles marins. L'équipement principal se trouvait dans la salle des cartes, et les tests ont prouvé qu'il n'interférait pas avec le compas magnétique à proximité.

En 1907-1909 le Kennet était l'un des quatorze destroyers de classe River de la 1re ou 3e flottille de destroyers de la Channel Fleet, qui devenait maintenant moins importante. En conséquence, ses destroyers n'avaient que des équipages de noyau.

Le mercredi 19 août 1908, le Kennet a cassé son câble alors qu'il était amarré à Torbay et a été conduit sur le Arun. Les Kennet a subi le plus de dommages et un trou s'est brisé sur son côté tribord près de la salle des machines.

En 1909-1913 le Kennet faisait partie de la flottille de destroyers méditerranéens, l'un des six destroyers de classe River qui y ont servi pendant au moins une partie de cette période, bien qu'il semble qu'il ne soit pas parti très rapidement.

Le mardi 6 avril 1909, le Kennet a quitté Portland pour déménager à Portsmouth, mais il a rapidement eu un problème avec sa pompe à air bâbord, mettant un moteur hors d'usage. Elle a dû retourner à Portland, puis a déménagé à Devonport sur un moteur pour des réparations.

Le journal Cornishman a rapporté qu'un membre de son équipage, First Class Stoke William John Retallack, s'était noyé à Devonport le vendredi 18 décembre 1910.

Les Kennet était certainement en Méditerranée en mars 1913 lorsqu'elle accompagnait le HMS Inflexible alors qu'elle emmenait l'amiral Milne à Athènes pour assister aux funérailles du roi de Grèce.

En 1913 le Kennet était l'un des quatre destroyers de la classe River qui ont déménagé à la station chinoise, rejoignant trois autres bateaux de la classe River qui s'y trouvaient depuis 1911.

En juillet 1914, le Kennet était l'un des huit destroyers de la China Station.

Première Guerre mondiale

En août 1914, le Kennet était l'un des cinq destroyers de la classe River de la station chinoise, qui étaient tous « en mer » au début de la guerre. Lorsque le télégraphe d'avertissement préliminaire a atteint l'escadron de Chine le 28 juillet, ils venaient de rentrer à Wei-hai-wei après une croisière

Le 20 août, la majorité de l'escadre britannique se dirigea vers Tsingtau, où ils capturèrent quatre vapeurs allemands. Dans la nuit du 22 août, après la déclaration de guerre du Japon, l'escadre britannique a commencé à se retirer pour éviter tout éventuel affrontement accidentel avec eux. Le soir du 22 août, le Kennet repéré le destroyer allemand S.90 qui se dirigeait vers Tsingtao par l'est. Les Kennet tenté d'attraper le S.90, mais a essuyé un feu nourri. Les Kennet a tiré 136 cartouches et une torpille sans marquer de coups, mais le Kennet Lave le. Une arme a été mise hors de combat, trois hommes ont été tués dans la journée et un ou deux autres sont morts plus tard.

En novembre 1914, il était l'un des huit destroyers de la China Station basée à Hong Kong.

Le 17 novembre 1914, l'amiral Jerram reçut l'ordre d'envoyer tous ses destroyers de classe River en Égypte. Les Kennet subissait un carénage à Hong Kong, mais a rapidement pu rejoindre le Colne, Jed, Chelmer et Bien et à Singapour. La flottille est partie pour l'Egypte le 30 novembre. Ils arrivèrent à Suez le 28 décembre 1914 et reçurent l'ordre d'accoster à Malte.

Les Kennet a participé à la dernière tentative navale de forcer le passage lors de la campagne navale des Dardanelles le 18 mars 1915. Il était l'un des quatre destroyers de la classe River qui ont participé aux opérations de sauvetage, essuyant des tirs nourris, mais sans subir de nombreuses pertes.

À la mi-avril 1915, le Kennet faisait partie d'une force postée à Port Trebuki, Skyros, pour garder la route utilisée par les navires alliés transportant des troupes vers les Dardanelles. Le 16 avril, un torpilleur ottoman, le Demir Hissar, s'est échappé de Smyrne et a arrêté le transport de troupes Manitou. Au moment où la nouvelle parvint à Skyros, le Kennet et le Jed ont reçu l'ordre de prendre la mer pour tenter d'intercepter le raider. Ils ont rapidement repéré sa fumée et ont commencé à la réviser. Les Kennet a pu ouvrir le feu, mais peu de temps après, le Demir Hissar couru dans le Porter, venant de l'autre sens. Son capitaine s'est rendu compte qu'elle était piégée et a échoué son navire dans la baie de Kalamuti, et l'équipage a été interné par les Grecs. En 1916, les équipages du Kennet, Jed et Porter partagé 175 £ de prime pour avoir coulé le Demir Hissar.

Dans la nuit du 24 avril, le Kennet a porté le jeune Bernard Freyberg lors de l'exploit qui lui a valu la DSC. Dans une tentative de dissocier les Turcs de l'attaque alliée plus au sud à AMZAC Cove, il a nagé à terre depuis le Kennet et placé des fusées éclairantes dans le golfe de Saros. Il a ensuite repris la mer à la nage et a été récupéré, bien qu'il ait essuyé des tirs nourris.

En mai 1915, le navire de guerre français Dupleix a été envoyé pour voir si le port de Bodrum était utilisé par la marine militaire ottomane. Quand le Dupleix envoyés dans des bateaux pour rechercher les navires trouvés dans le port, ils ont essuyé un feu nourri. En conséquence le Bacchante et le Kennet ont été envoyés pour couler l'expédition. Ils attaquèrent le 28 mai, coulant le navire dans le port et tirant également sur le château et la caserne.

Les Kennet a reçu l'honneur de bataille des Dardanelles.

En juin 1915, il était l'un des trois destroyers de la classe River qui se trouvaient à Malte.

En janvier 1916, il était l'un des huit destroyers de classe River dans les forces de destroyers importantes de la Méditerranée orientale.

En octobre 1916, il était l'un des sept destroyers de la classe River de la grande cinquième flottille de destroyers de la flotte méditerranéenne.

En janvier 1917, il était l'un des huit destroyers de la classe River en Méditerranée orientale.

En juin 1917, il était l'un des huit destroyers de la classe River en Méditerranée orientale.

En janvier 1918, il était l'un des huit destroyers de la classe River en Méditerranée.

Lorsque les deux navires allemands en service ottoman firent leur dernière grande sortie fin janvier, le Kennet faisait partie de l'escadre égéenne, mais était à quai.

En juin 1918, il était l'un des huit destroyers de classe River de la grande flottille de destroyers cinquième basée à Brindisi.

Le 25 juin 1918, le Kennet faisait partie de l'escorte du convoi HG 86, avec 21 navires, de Gibraltar (avec l'USS Vallée (DD-4), HMS Régner et HMS Kilkeel). Les escortes ne sont pas restées longtemps avec le convoi et se sont rapidement déplacées vers le nord pour rencontrer le convoi OM 78. Elles ont rencontré le convoi entrant à 5 heures du matin le 27 juin et l'ont escorté jusqu'au port de Gibraltar le 28 juin.

En novembre 1918, il était l'un des huit destroyers de la classe River de la grande flottille de destroyers Firth basée à Mudros.

En novembre 1919

Commandants
Lt & Commandant Charles F. Ballard : novembre 1911-avril 1913-
Lt & Commandant Edye K. Boddam-Whetham : décembre 1913-janvier 1914-
Le lieutenant-commander Bryan ff. Wingfield : 27 septembre 1918-février 1919-

Déplacement (standard)

550t

Déplacement (chargé)

615 pieds

Vitesse de pointe

25,5 nœuds

Moteur

7 500ihp
Chaudières Thornycroft

Varier

Longueur

225 pieds oa
220 pieds par personne

Largeur

23 pieds 10,5 pouces

Armement

Un canon de 12 livres
Cinq canons de 6 livres
Deux tubes lance-torpilles de 18 pouces

Complément d'équipage

70

Posé

5 février 1902

Lancé

4 décembre 1903

Complété

janvier 1905

Brisé

1919

Livres sur la Première Guerre mondiale | Index des sujets : Première guerre mondiale