Felixstowe F.4 'Fureur'

Felixstowe F.4 'Fureur'



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Felixstowe F.4 'Fureur'

Le Felixstowe F.4 Fury était le dernier hydravion conçu par John Porte, et était un énorme hydravion triplan qui n'a atteint que le stade de prototype.

Le F.4 était au moins en partie inspiré par le Curtiss Wanamaker Triplane, également connu sous le nom de modèle T. Comme le Curtiss H-1 original, le Triplane avait été conçu à l'origine en réponse à une commande du riche propriétaire du grand magasin Rodman Wanamaker pour tenter de traverser l'Atlantique. L'avion massif a ensuite attiré l'attention de l'Amirauté britannique, qui a commandé vingt avions à utiliser contre les Zeppelins. L'avion résultant était un triplan à quatre moteurs. Les quatre moteurs étaient disposés en rangée sur la rangée du milieu, une disposition qui semble tout à fait logique aux yeux d'aujourd'hui, habitués aux bombardiers lourds à quatre moteurs de la Seconde Guerre mondiale. Cependant, au cours de cette période antérieure, les concepteurs d'avions ont préféré ne pas utiliser cette configuration, car l'avion plus léger de l'époque serait directionnellement instable si l'un des moteurs tombait en panne. Une disposition plus courante, et celle utilisée sur le dernier Curtiss NC, consistait à avoir des paires de moteurs en tandem dans une seule nacelle, chacune portant un poussoir et un moteur de tracteur.

Le modèle T a été le premier avion à quatre moteurs construit aux États-Unis, bien que lorsque le fuselage a été achevé, le moteur Curtiss V-4 n'était pas prêt, il n'a donc jamais volé aux États-Unis. Au lieu de cela, il a été expédié en Grande-Bretagne, où il a reçu quatre moteurs Renault de 240 ch. La photographie la plus célèbre du modèle T le montre avec ces moteurs installés, et avec trois ailes chacune de longueur différente - la plus large en haut, la plus courte en bas. Le modèle T est arrivé en Grande-Bretagne à la fin de 1916, mais a été annulé après son vol inaugural (probablement à la fin de 1916, mais la date m'échappe), et le reste de la commande a été annulé.

À un moment donné après cela, Porte a commencé à travailler sur son propre triplan. Le F.4 avait beaucoup en commun avec les plus petits bateaux Felixstowe F, qui ont remplacé leurs coques Curtiss d'origine par un nouveau design développé par Porte et son équipe à la base aéronavale de Felixstowe. La partie principale de la coque a été construite sous la forme d'une simple poutre-caisson, avec quatre longerons et des croisillons. La partie bateau de la coque y a ensuite été ajoutée, permettant des changements faciles. Le F.4 avait une coque de bateau à deux marches. Les ailes du triplan avaient une envergure de 123 pieds sur les deux ailes supérieures et une envergure plus courte sur l'aile inférieure, qui avait des flotteurs aux extrémités. Il était propulsé par cinq moteurs à trois positions, tous portés au sommet de l'aile centrale. La position centrale portait un seul moteur pousseur. Les positions extérieures portaient chacune un tracteur et un moteur pousseur.

La première version de la queue avait un empennage biplan, avec deux gouvernails placés entre les surfaces horizontales et un petit troisième gouvernail sur le dessus. Cela a ensuite été remplacé par un empennage biplan normal avec trois ailerons et gouvernails.

Les gouvernes ont toutes reçu de petits servomoteurs pour aider le pilote, mais les tests ont montré qu'ils n'étaient pas nécessaires et ils ont rapidement été retirés.

L'équipage était transporté dans trois cockpits - un poste de tireur d'étrave, une position dorsale pour le mécanicien navigant et un poste de pilotage à deux sièges côte à côte pour les pilotes. Il avait un poids total impressionnant de 24 000 lb.

Le F.4 était le plus grand hydravion britannique de l'époque, et a presque inévitablement gagné le surnom de « Super Baby », à la suite du presque aussi grand trois moteurs Porte Baby. Le prototype unique, numéro de série N123, a effectué son vol inaugural le 11 novembre 1918 avec Porte en tant que pilote. Lors d'essais ultérieurs, il a décollé avec un poids de 33 000 livres et, sur un vol, a transporté vingt-quatre passagers, 5 000 livres de lest et de carburant pendant sept heures. Des plans étaient également en place pour tenter un vol transatlantique, mais aucun argent n'était disponible. Il a ensuite rejoint le 4e Escadron des communications, mais le 11 août 1919, il s'est écrasé au décollage au début d'un vol prévu vers l'Afrique.

Après la guerre, Porte a travaillé pour la Gosport Aviation Company, où il a conçu le Gosport G.9. Cela aurait été un triplan de transport de courrier et de fret de 29 000 livres, basé sur le F.4 Fury, mais Porte est décédé en octobre 1919 et il n'a jamais été construit.

Moteur : Cinq Rolls Royce Eagle VII ou Eagle VIIIss
Puissance : 325hp ou 345hp chacun
Équipage:
Envergure : 123 pieds
Longueur: 63ft 2in
Hauteur : 26 pieds 6 pouces
Poids à vide : 18 563 lb
Masse maximale au décollage : 24 000 lb
Vitesse maximale : 97,5 mph
Taux de montée: 550ft/min
Plafond de service : 12 000 pi
Endurance : 8-13 heures
Armement : Emplacements pour quatre canons Lewis .303in
Charge de bombes : positions de bombes prévues

Livres sur la Première Guerre mondiale | Index des sujets : Première guerre mondiale